Tekken, c'est un jeu de gros

Publié le par Onigiri

Tekken est un jeu de combat excellent, de quoi réconcilier les adeptes de la "vieille école" avec un jeu de combat 3D. Mais au delà de son gameplay sans (trop de) faille, pourquoi on aime Tekken ? Certainement pour ses personnages majoritairement charismatiques. Et la règle ne semble pas avoir été brisée pour le peu de choses qu'on a vu de Tekken 6, qui n'est encore pas loin du stade de vaporware pour PlayStation 3. Sauf que non, en fait. De temps en temps, chez Namco, on aime péter les plombs, et on fout des personnages au charisme d'huître ou à l'intérêt limité comme Panda, Mokujin ou Boskonovitch. Cette sixième édition n'aurait donc pas été complète sans son personnage loufoque, le mec que personne ne va prendre parce qu'il n'a pas la classe d'un Jin Kazama ni la paire de seins d'une Nina Williams.

Et ce personnage, c'est Bob, qui est à lui seul une preuve numérique qu'on manque grave d'imagination chez Namco (ou bien qu'on prend de la drogue, au choix). Mélange improbable de Mario, d'Eric Cartman et de Michael Moore, Bob tient certainement l'oscar du personnage le moins intéressant visuellement depuis la création de Tekken. En gros, il s'agit d'une masse qui doit bien peser son quintal, vêtu d'un jean à bretelles et d'un t-shirt rouge, les cheveux décolorés et la barbe fine qui trimballe encore quelques chips de la veille. La bête a déjà fait quelques apparitions dans les mags de JV japonais, et les premières images montrent qu'il est tout de même capable de lever la jambe.

Enfin, Tekken 6 fait encore partie de ces jeux qui n'ont toujours pas de date de sortie et qu'on n'attend pas au Japon avant la fin de l'année sur PS3, alors d'ici qu'on le voie bouger...

tekken-6-bob.jpg

Publié dans Jeux vidéo

Commenter cet article