Pourquoi je blogue ?!?...

Publié le par Onigiri

Il existe une chaîne qui traîne sur le Net et qui s'intéresse aux blogs. Il faut savoir une chose, je déteste les chaînes. C'est peut-être mon côté arrière-arrière-arrière...arrière-petit fils d'esclave qui ressort de temps en temps. J'en sais rien. Mais bon, cette fois-ci, c'est la belle Lousia qui me met dedans, alors je ne peux pas lui refuser ça. Voici donc cinq raisons qui m'ont poussée à ouvrir ce blog (va pas être facile d'en trouver cinq...) :

Parce que j'aime écrire : je me suis découvert une passion pour l'écriture (sur un clavier, hein ? J'ai vite une crampe avec un stylo en main) il y a quelques années, alors même que je détestais écrire quoi que ce soit à l'école. Mais je suis un paradoxe vivant. J'ai commencé à traîner sur des forums divers et variés, puis j'ai écrit des trucs plus ou moins intéressants pour des sites persos plus ou moins obscurs. Puis j'ai atterri sur IDN, où j'écris chaque jour des actualités depuis plus de deux ans. Mais il faut reconnaître que si ça ne m'intéressait pas beaucoup avant, bloguer apporte tout de même l'avantage de dire tout ce qu'on ne pourrais pas dans une actualité.

Parce que je peux être méchant : et mine de rien, ça fait grave du bien de se défouler des fois. Toujours pareil, dans mes actualités, je ne peux pas dire que Windows c'est de la merde, que l'iPod c'est pour les bobos ou que Skyblog fait croire aux ados prépubères qu'ils ont une importance quelconque sur notre planète. Ici, je peux dire ce genre de méchanceté gratuite à volonté, c'est une sorte de soupape pour me vider un peu.

Parce que je veux être une star : bon, c'est pas une vraie raison (et puis je suis déjà une star, en vrai), mais c'est marrant de se dire que des gens qu'on ne connaît pas viennent nous lire, nous mettent en favori dans leur Delicious, etc.

Pour rencontrer des gens : plein. Même virtuellement. Bon, ça recoupe un peu avec l'argument précédent, mais cinq raisons ça fait beaucoup quand même. Et puis au delà de rencontrer du monde, ça permet indirectement de garder le contact avec des gens pour qui je l'aurais un peu perdu, ce contact. Y en a trop, avec tous les déménagements que j'ai fait depuis que je suis gosse. Et j'ai pas toujours le temps de recontacter tout le monde pour leur demander ce qu'ils deviennent. À vous, si vous lisez ce blog, excusez-m'en.

Parce que je suis un geek (qui s'assume) : et que même si je déteste suivre les modes, je ne suis pas non plus un vieux con réfractaire à la nouveauté. Du coup, à force de lire les blogs de gens que je connais (ou que je connais moins, voire pas du tout), ça m'a donné envie d'en ouvrir un. Et au final, c'est assez amusant, même si ça me bouffe le peu de temps libre que j'arrive à sauver.

Par contre, je crois que je vais devoir me dispenser de faire passer la chaîne à trois nouvelles personnes, comme le veut la tradition, puisque je connais encore assez peu de blogueurs actifs (qui n'aient pas encore rempli cette chaîne). Je suis tombé dans la blogosphère quand j'avais 22 ans, il y a deux semaines, alors ça fait encore un peu jeune pour pouvoir prétendre connaître tout le monde ! Du coup, je passe mon tour pour cette fois.

millions-pourquoi-blog.jpg

Publié dans Ma Life

Commenter cet article

Navilink 16/09/2007 19:06

J'aurais dit Obi-Wan Kenobi, mais la réponse s'impose d'elle-même : si on blogue, c'est pour les putes et les saladiers de coke.