Dans ma Xbox 360 : Call of Duty 4

Publié le par Onigiri

Call-of-Duty-4-jaquette.jpgÇa y est, je l'ai enfin testé, ce jeu qui me faisait si peur au départ. J'avais appris il y a quelque temps qu'Infinity Ward, les développeurs du jeu, avaient abandonné l'ambiance seconde guerre mondiale (qui avait fait la réputation des trois premiers épisodes) pour quelque chose de plus moderne. Et on ne s'y trompe pas, puisque même le sous-titre du jeu est Modern Warfare, littéralement Guerre Moderne. Et moi, quand j'ai appris ça, ça ne m'intéressait pas. Parce que j'avais justement aimé les premiers Call of Duty pour leur côté historique et réaliste, pour l'aspect "on va pas te raconter la seconde guerre mondiale, tu vas la vivre de l'intérieur". Tous ces aspects qui m'avaient fait préférer la série à Medal of Honor.

call-of-duty-4-screen-1.jpgDu coup, ce Call of Duty 4 m'excitait beaucoup moins que prévu, vu qu'il s'agit désormais d'une histoire de terrorisme complètement fictive. J'ai donc testé le jeu avec une certaine appréhension, mais j'y suis allé quand même. Parce que Call of Duty, quoi. J'avais fini le premier sur PC, le 2 sur Xbox 360 et le 3 sur Wii. Toujours avec le même plaisir. J'avais donc le secret espoir que ce quatrième volet réussisse à m'immerger malgré son éloignement de ce qui a fait son essence. Et finalement, c'est plutôt réussi.

Après quelques secondes de jeu, on retrouve très rapidement les rouages qui ont fait le succès de la série, et on comprend très vite que le scénario n'était qu'un prétexte. L'immersion est totale et surtout, très important, on se sent tout de suite à l'aise si on a fait les précédents jeux. Et il n'y avait rien de mieux pour amadouer le joueur déçu par ce revirement que j'étais. Les automatismes reviennent tous seuls après quelques parties, les graphismes sont super bien léchés, l'ambiance sonore est toujours aussi réussie et on n'est qu'à peine gêné par l'arrivée d'armes toutes nouvelles et totalement différentes des précédentes (époque moderne oblige).

call-of-duty-4-screen-2.jpgLe jeu n'est tout de même pas exempt de défauts, et je ne peux pas supporter les raids aériens dans le mode multijoueurs. Concrètement, lorsqu'un membre de l'équipe tue plusieurs adversaires à la suite sans mourir, il a la possibilité d'appeler des renforts aériens. En gros, la carte va se trouver bombardée en certains endroits précis, et le meilleur moyen de ne pas se faire exploser est de se mettre à l'abri le plus vite possible. Et je trouve ça particulièrement chiant, d'une part parce que ça casse complètement l'action, obligeant à fuir pour rester en vie, d'autre part parce que c'est un adversaire contre lequel on ne peut absolument rien et qui peut malgré tout vous détruire. L'idée n'est pas idiote (et s'inscrit d'ailleurs parfaitement dans cette idée de guerre moderne), mais je trouve qu'elle ne sert pas vraiment le gameplay pourtant excellent. D'ailleurs, j'aimerais également pester comme à mon habitude contre les mecs qui essaient à tout prix d'exploiter les divers bugs et failles du jeu, qui se couchent au sol à la première rafale pour faire croire qu'ils sont morts et ainsi tuer sournoisement l'adversaire, etc. Ça tue complètement le plaisir du jeu, surtout quand on ne tombe que sur des mecs qui abusent de cette "technique".

Sinon, ce quatrième épisode est presque un sans faute. Ça sort début novembre dans nos contrées, et je vous conseille de surveiller ça de très près, parce qu'à monavis, ça va faire très mal.

call-of-duty-4-screen-3-copie-1.jpg

Publié dans Dans ma console

Commenter cet article

gabbersteff 14/09/2007 10:17

Et ma grande question: ca fait quoi de rejouer à un COD apres avoir taté d'une maniabilité Wii? J'ai pris un pied tellement monstrueux avec cette derniere que tous les autres FPS que j'ai pu tester ensuite mon paru fadasses, malgré leur qualité...

Onigiri 14/09/2007 14:45

C'est... différent ! Mais franchement, ça ne m'a pas beaucoup gêné. J'avais rejoué à Call of Duty 2 sur Xbox 360 après avoir fini le 3 sur Wii, et je n'ai pas eu trop de mal à me refraire aux deux joysticks. Pour le 4, pareil, il faut que je corrige certaines habitudes (j'ai tendence à garder ma mire trop vers le sol quand je cours, du coup si je croise un type, je tire au sol et je me fais flinguer), mais dans l'ensemble ça vient très vite. Le seul truc qui me gêne, c'est la collection de boutons sur la manette pour lesquels il faut toujours réapprendre les fonctions. Par exemple, à ma première partie, j'ai jeté une grenade dans le vide en voulant m'accroupir...