La Wii, c'est trop violent

Publié le par Onigiri

Voilà, messieurs Nintendo, vous pouvez être fiers de vous. Votre tactique du "Casual Gaming" se retourne aujourd'hui contre vous, et vous en êtes les seuls responsables. Vous apprendrez à vos dépens que quand on met un objet dans les mains d'un con, il faut s'attendre à ce qu'il en fasse mauvais usage de manière assez spectaculaire.

L'histoire se passe donc aux États-Unis (je me demande pourquoi je précise ça, tiens...), où la Wii bat des records de ventes, comme un peu partout dans le monde. Tout le monde se rue sur la console pour pouvoir faire semblant de jouer au tennis ou au chirurgien. Seulement voilà, Nintendo s'est à un moment donné que vendre des jeux à la ménagère de moins de 50 ans, c'était déjà pas mal, mais qu'il fallait aussi peut-être penser aux autres, les joueurs qui suivent Nintendo depuis 20 ans et qui attendent autre chose qu'une simulation de fitness. C'est pourquoi Nintendo a décidé de (re)sortir le zapper de son placard, un accessoire qui transforme la Wiimote en arme de plastique, et qui permet de mieux exploiter d'éventuels jeux de tir sur la console.

Seulement voilà, aux États-Unis, il y a des cons. La plus belle palette de cons qu'un pays puisse se vanter d'avoir, puisqu'il y en a de toutes sortes. Il y a les cons qui sont fanatiques des armes au point d'en avoir une sur eux quand ils vont faire leurs courses ou de faire voter des lois les autorisant à flinguer le premier péquenot qui passe s'il vous insulte, mais il y a aussi les cons qui sont tellement contre les armes à feu qu'ils ont même peur des jouets en plastique. Heureusement, il y a des gens intelligents au milieu, et dont on ne parle pas assez, mais il y a quand même pas mal de cons. Du coup, on commence à voir poindre aux USA une vague de protestation contre le zapper de Nintendo, parce qu'une arme sur une console de jeu, c'est inacceptable, môssieur. Il est inconcevable que Nintendo apprenne aux jeunes enfants américains à se servir d'une arme, autant attendre que l'école s'en charge avec un véritable Desert Eagle acheté au supermarché du coin.

On n'a jamais entendu qui que ce soit râler quand Nintendo a sorti un revolver sur NES. On n'a jamais entendu qui que ce soit se plaindre lorsque Nintendo a sorti un bazooka sur Super NES. Mais maintenant, monsieur Nintendo, à force de vouloir recruter des joueurs là où il ne faudrait pas, on finit par recruter sans le vouloir les parents qui confient l'éducation de leurs enfants à la télévision et aux jeux vidéo. Des parents qui connaissent par coeur la vie de Paris Hilton, mais qui oublient leurs enfants devant le petit écran. Des parents qui s'indignent quand GTA permet de voir trois polygones représenter un semblant d'accouplement, mais qui ne s'inquiètent pas de savoir ce que leurs gamins vont visiter sur Internet. Des parents qui ne sont même pas au courant que leurs enfants savent déjà ce qu'est une arme à feu, qu'ils en ont souvent déjà vu en vrai, qu'ils savent parfois comment elles fonctionnent. Des parents qui ont peut-être même une arme à feu chez eux, dans le tiroir à côté du lit, pour "protéger leur famille".

Wii-zapper.jpg

Publié dans Jeux vidéo

Commenter cet article