Le Xbox Live se casse la gueule

Publié le par Onigiri

Xbox-360-Red-Ring-of-Death.JPGLa semaine est bien rude pour quiconque n’aime pas la série des Halo. Généralement, la méthode est simple pour éviter d’entendre parler d’un jeu qu’on n’aime pas : jouer à autre chose, lire autre chose, etc. Mais dans le cas de Halo 3, c’est différent. Car même si on a décidé qu’on ne se ferait pas pourrir la gueule par ce jeu, c’est un peu comme Nicolas Sarkozy : il est tout simplement impossible qu’il n’ait aucune influence sur votre vie.

 

En l’occurrence, il s’agit du Xbox Live, qui est tout simplement incapable de supporter les surcharges du service engendrées par le nombre important de joueurs de Halo 3. Du coup, le service est de plus en plus lent, voire ne fonctionne plus du tout. Alors on pourrait penser que ce genre de chose arrive, que ce n’est pas très grave, etc. Mais en fait non, du tout.

 

Parce qu’il faut quand même rappeler une chose, c’est que le Xbox Live est un service payant. Et pas payant à moitié, puisque Microsoft se fait quand même quelques millions chaque année pour la maintenance de ses serveurs. Quand du coup ils arrivent à tomber en panne deux jours après la sortie d’un jeu vidéo, c’est non seulement rageant quand on ne joue pas au jeu, mais ça l’est d’autant plus quand on paye pour le service. Plutôt que se préoccuper de bannir des membres sur son réseau et de surveiller les autres, Microsoft devrait peut-être investir dans un service qui vaut le coup. Le PlayStation Network, lui, fonctionne à merveille en étant gratuit.

Publié dans Jeux vidéo

Commenter cet article