Jack Thompson est un connard

Publié le par Onigiri

jack-thompson.jpgC'est l'histoire d'un avocat américain qui cumulait de nombreuses particularités qui lui collaient à la peau comme le racisme, l'homophobie ou la haine généralisée de tout ce qui ne lui ressemble pas, allant même jusqu'à détester ses confrères avocats. Mais le phénomène Thompson s'est amplifié ces dernières années, le monsieur ayant décidé de partir en croisade contre les jeux vidéo, qu'il trouve trop violents, choquants, sexuels ou quoi que ce soit d'autre.

Il tente donc régulièrement de mener des procès contre divers jeux vidéo et surtout les entreprises qui les fabriquent. Chez Microsoft, Sony, Rockstar, Take2 et autres, on le connaît bien, un peu comme la crotte sur laquelle on marche par inadvertance le matin en allant bosser, et qui nous laisse une odeur désagréable qui nous suit où qu'on aille. Et c'est tout récemment qu'il s'est encore illustré de manière assez spectaculaire. Après avoir traité tous les joueurs de drogués, après avoir comparé le président de l'Entertainment Software Association à Saddam Hussein, après avoir assuré que les jeux vidéo, tout comme l'islam, prônaient la destruction de personnes innocentes, après avoir comparé les joueurs aux nazis (j'en passe, parce que je pourrais faire 3 paragraphes là dessus, mais je précise que je n'invente rien, toutes ces citations ont été archivées), il fallait quand même péter un sacré câble pour faire encore plus fort.

Mais ce serait bien mal connaître Jack Thompson de penser qu'il n'en est pas capable. Il est depuis peu en procès avec Norm Kent, lui-même avocat, mais surtout propriétaire du site National Gay News, dont le nom laisse assez peu de doutes sur sa ligne éditoriale. Ce qui n'a pas vraiment l'air de plaire à monsieur Thompson, qui en aura donc profité pour accuser le rédacteur de diffuser du contenu pornographique sur la toile sans se soucier des limites d'âge légales aux USA. Je vous laisse faire un tour sur le site, c'est "safe for work", comme on dit, et comble du comble, on n'y verra même pas un homme torse nu. Mais monsieur Thompson sait ce qu'il dit, il n'est pas fou (comme tous les fous, d'ailleurs), et il a décidé de remplir le procès d'images pornographiques gay, qui n'ont d'ailleurs pas été prises sur le site en question, mais en parcourant le Net. Une idée qui n'a pas vraiment amusé le juge, qui ne s'est pas privé pour souffler dans les bronches de l'intéressé.

Dans son intelligence démesurée, Thompson s'est contenté de répondre qu'il était prêt à aller en prison et qu'il avait franchement apprécié que le juge ait été choqué par les images incluses dans son dossier. On en tirera les conclusions qui s'imposent, même si ce n'est pas la première fois que Thompson s'affiche pas sa connerie flagrante et sa provocation stupide. Parce que le problème, c'est qu'aujourd'hui, la seule question que tout le monde se pose, c'est "mais à quoi pouvait-il penser ?". Pas top, quand on cherche manifestement à faire passer un message.

Commenter cet article