Casual Gaming de mes couilles

Publié le par Onigiri

mon-coach-personnel-jenrichis-mon-vocabulaire.jpgJe ne sais pas vous, mais moi, je me régale de voir toutes les daubes qui sortent sur Wii et DS en ce moment. Sous couvert que le casual gaming, c’est hype et super tendance top délire méga-groove (eeeeeveryyyybooooody !!), on se tape des daubes sans nom qui passent super bien auprès des nouveaux « joueurs ». Dernier en date, Mon Coach Personnel : j’enrichis mon vocabulaire.

Quand j’étais gamin, quand je voulais enrichir mon vocabulaire, je lisais un dictionnaire. Je me mettais sur mon lit, le samedi après-midi, et je lisais ce putain de dictionnaire dans lequel j’ai appris plein de mots. Pendant 10 minutes à tout péter (après j'en pouvais plus), mais je le faisais. Aujourd’hui, on est beaucoup trop cons, c’est à peine si on sait lire, alors il faut absolument apprendre sur la Wii. Et on a un jeu pour ça.

Je ne voudrais pas être trop discrétionnaire, mais cette tendance me donne une scotodinie incroyable. Est-ce passer sous les fourches caudines qu'exiger de soi-même une certaine rhabdomancie pour pour découvrir de nouveaux mots ? Quelle appétence peut pousser à un tel achat ? Pourquoi ne reviendrions-nous pas à une certaine tellurocratie plutôt que nous complaire dans cette élégiaque domination de la technologie pour les tâches les plus simples ? Nous vivons un véritable prodrome qui m'effraie au plus haut point.

Ça m'énerve.

Publié dans Jeux vidéo

Commenter cet article

Piche 20/11/2007 13:05

J'aime pas trop quand on me dit que mon IP est archivée.

Et bah moi, en tant que fille non geek (car NON, je ne le suis pas), je trouve ça chouette, le casual gaming, même si ce nom est ridicule. Peut-être pas pour apprendre du vocabulaire, les trois mots que je connais me suffisent, et en plus, y'a déjà des calendriers qui servent à ça (apprendre un nouveau mot qui sert à rien par jour).

Mais les trucs pour entrainer son cerveau (le mien en a besoin), faire la cuisine ou apprendre le macramé, moi je trouve ça sympa. Déjà, parce que je comprends du premier coup comment ça marche, que ça permet de jouer sans se prendre la tête, c'est-à-dire sans passer la console par la fenêtre parce que putain, Mario il est vraiment trop con pour ne pas sauter alors que je lui ai demandé de le faire. Et qu'en plus, je peux faire jouer ma mère, qui est du coup vachement moins méfiante face aux jeux vidéo.

Et pour le coach du vocabulaire, si ça peut faire comprendre à Kevina, 14 ans, que dans la phrase "j'kiffe tro ce keumé, cé tro un bo goss, lol", on pourrait potentiellement placer un mot français, c'est peut-être pas un mal en soi.

Et ça permettrait à Viviane, 22 ans, de comprendre ton article en entier.

gabbersteff 13/11/2007 16:45

Je dis juste que quand on connait les paroles d'une chanson de Boris de 1995, on se tait. AHAHAHA